Principes du traitement au CO2

Le traitement au CO2

Le gaz CO2 (dioxyde de carbone) existe naturellement. Il est par exemple présent naturellement dans l’eau pétillante. Vous trouverez également plus d’information sur le CO2 dans les FAQs.

L’Hydrokube injecte le CO2 proportionnellement dans votre circuit d’eau. Il dissout alors le calcaire de l’eau et le transforme en bicarbonate de calcium, soluble dans l’eau.
Ce bicarbonate de calcium est utilisé dans l’alimentation (E290) comme régulateur d’acidité et stabilisant, et en médecine pour réguler la pression cardiaque.

Ensuite nous allons vous expliquer plus en détails le principe de traitement de l’Hydrokube. Pour cela, il est  important de préciser ce que signifie l’entartrage et quels en sont les mécanismes de formation. Ce n’est pas simple à expliquer mais c’est par contre très logique si on tient compte que tout est une question d’équilibre entre les ions présents dans l’eau.

L’entartrage

L’entartrage correspond à la formation de carbonate de calcium (et en faible proportion de carbonate de magnésium). Le carbonate de calcium, ou calcaire, (formule chimique CaCO3) ne peut cependant apparaître que si certaines conditions sont remplies. En conséquence, la réaction, visualisée dans la formule ci-dessous, se déplacée vers la droite (entartrage) ou reste à gauche (dissoudre le calcaire) en fonction de ces conditions.

Pour avoir un entartrage (calcaire), il faut:

  1. une concentration suffisante élevée des deux réactifs : Ca2+  et HCO3 2-  et
  2. une concentration faible en CO2.

Le calcaire, n’est pas dissous dans l’eau (voir formule chimique). Dès lors, ces eaux, dite eaux dures, auront tendance à produire des dépôts donnant lieu à la formation de cristaux à l’interface solide-liquide. Ces eaux provoque donc l’entartrage par exemple dans les habitations.

A l’inverse, si  les réactifs Ca2+  et HCO3 2-  sont en faible concentration dans l’eau ou que l’eau est riche en CO2, la réaction se déplace vers la gauche et aura tendance à dissoudre le calcaire. Le calcaire est remplacé par du bicarbonate de calcium.

CO2 empêche la formation de calcaire

Les eaux de distribution dures contiennent beaucoup d’ions calcium (Ca2+). Si on veut empêcher la formation de calcaire, CaCO, ou le dissoudre. Comme expliqué dans le paragraphe précédent, il faut agir en augmentant la concentration en CO2. En effet la réaction se déplace vers la gauche et aura tendance à dissoudre le calcaire. L’hydrokube est basé sur ce principe d’injection de CO2.  Le bicarbonate de calcium présente la particularité de n’exister qu’à l’état dissous dans l’eau!  L’équilibre est maintenu par la COmélangé à l’eau. Le calcium (et le Magnésium) est toujours présent dans l’eau (Voir mesure dureté de l’eau).

En réalité, il existe une concentration en CO2 qui va garantir le traitement total du calcaire et donc l’équilibre de la réaction. La teneur en CO2 à une influence sur le pH. On peut en conclure que pour une minéralisation donnée, il existe une valeur du pH qui correspond à la valeur cible pour garantir le traitement total du calcaire.

Si la concentration en CO2 dissous dans l’eau est supérieur à cette concentration d’équilibre, le CO2 en excès peut dissoudre le calcaire, CaCO3 . Mais aussi il pourra toujours empêcher sa formation.

Conclusion

C’est donc sur ce principe qu’est basé l’appareil à injection de CO2 .Ce principe est tout à fait cohérent avec la chimie de l’eau et les réactions calco-carboniques qui s’y produisent. Il est donc logique qu’un tel processus empêche la formation de tartre dans les installations sanitaires autant pour l’eau froide que l’eau chaude. Ce traitement offre l’avantage d’être très écologique, économique et garde l’eau du robinet propre à la consommation.

Voir toutes les FAQs